• Vous êtes ici :
  • Actualités

Conférence : Belgium into Great War

Conference Nations Facing War, Glasgow 2014

L’Université de Glasgow accueille le 31 octobre une journée d’étude intitulée "Nations Facing War : Neutrality, Refusal, Engagement?", à laquelle prend part l’historienne belge Laurence Van Ypersele (UCL).

Au sein de la Grande Guerre, la Belgique apparaît comme un cas un peu particulier. Petit pays neutre entraîné malgré lui dans la guerre, pays envahi qui ne connaît que le front et les territoires occupés, pays jeune à l’identité encore floue, la Belgique a vécu la guerre et structuré sa mémoire différemment des autres belligérants.

A travers le conflit, l’image que la Belgique a d’elle-même s’est radicalement modifiée. Désormais l’identité belge, dont le Roi-Soldat est l’emblème, c’est l’innocence bafouée et la fidélité au Droit, le Courage et l’Honneur, l’Héroïsme et le Martyre.

Mais, à côté des représentations idéalisées de la Belgique et de la guerre, il y a la réalité vécue : la violence inouïe, la brutalisation, l’horreur des tranchées, les massacres de civils en août 1914 et la destruction quasi totale de plusieurs villes, les déportations de civils en octobre et novembre 1916, la misère quotidienne et le pillage systématique en pays occupé.


L’événement est organisé par l’Université de Glasgow, en partenariat avec WBI et l’Ambassade de Suisse.

Des informations supplémentaires peuvent être obtenues auprès du lecteur WBI à l’Université d’Edimbourg, Edouard Notte : v1enotte[at]staffmail.ed.ac.uk

Présentation