• Vous êtes ici :
  • Actualités

Hommage à Anne Neuschäfer (1953-2017)

Anne Neuschäfer et Marc Quaghebeur à Cerisy-la-Salle (colloque Bauchau), 2001

Elève de Hans-Joachim Lope à l’Université de Marburg et philologue au sens strict de la discipline, Anne Neuschäfer porta une attention particulière à la littérature italienne du XVIe siècle aussi bien qu’à la littérature francophone de Belgique, puis à certaines littératures francophones d’Afrique noire.

Elle avait créé à l’Université d’Aix-la-Chapelle un Centre d’Etudes de la Belgique, qui organisa des colloques aussi bien que des expositions. Il contribua largement au renouvellement de la connaissance de notre pays dans l’Allemagne nouvelle à travers mémoires, doctorats et développement d’une riche bibliothèque en synergie avec les AML.

Traductrice de haut vol, elle s’attacha à de nombreux écrivains belges, tout particulièrement à Pierre Mertens et Henry Bauchau. Au premier elle consacra en 2009 un colloque à Cerisy-la-Salle et coorganisa avec les Archives & Musée de la Littérature la décade de 2001 qui mit en pleine lumière l’oeuvre et les contradictions fécondes d’Henry Bauchau.

Anne aimait vivre en Normandie, à Gaillardbois, d’où nous partîmes d’ailleurs pour cette décade. Sa vie savante se voulut un pont entre des cultures européennes, savant retissage spirituel de ce qu’avaient détruit les deux guerres mondiales.


Marc QuaghebeurVignette : Anne Neuschäfer et Marc Quaghebeur,
au colloque Les Constellations impérieuses d'Henry Bauchau,
Cerisy-la-Salle, juillet 2001 (AMLP 00348/0025)