• Vous êtes ici :
  • Actualités

Jeanne Gosselin, poétesse et chroniqueuse belge méconnue

Le Happart, maison d'enfance de Jeanne Gosselin

Membre de l’APA-AML, Jeannine Abrassart habite Mons. Elle est romancière et écrit sous le pseudonyme de Laurence Amaury (ex. : Un verbe dans sa Joconde, Asquillies, L’Amant Vert Éditions, 2019, ou dans le bulletin Actualités du Patrimoine Autobiographique n° 9).

En 2012, elle a rédigé un dictionnaire des auteurs montois intitulé Les Lettres lumeçonnes. Bio-bibliographie montoise : répertoire alphabétique des auteurs nés, résidant ou ayant vécu à Mons (MLPA 00515).

Les notices biographiques réunies sous ces trois tomes font régulièrement l’objet de mises à jour. Laurence Amaury vient d'achever une notice sur Jeanne Gosselin.

Mais qui était donc Jeanne Gosselin ?
Née en 1896 dans un lieu à déterminer, Jeanne Gosselin serait décédée à Mons dans les années 80, ce qui reste à démontrer. Elle a vécu à Sirault et à Uccle. Régente littéraire, elle n’a jamais enseigné, mais avait sa place dans le milieu littéraire ainsi que dans le mouvement wallon des années 1920-1930. On perd sa trace à partir de 1946. Proche d’Albert Mockel, d’Emma Lambotte, d’Arthur Cantillon et bien d’autres, elle mériterait davantage que de simples citations dans notre histoire littéraire !
Lire la notice complète….



Vignette : Maison d'enfance de Jeanne Gosselin, au Happart,
hameau de Sirault, section de la ville de Saint-Ghislain.
Photographie de Laurence Amaury et Michel Roussille.