• Vous êtes ici :
  • Actualités

Archives de Quarantaine : exposition virtuelle

Le Mont des Arts durant le premier confinement, photo A. PiemmeDébutée lors du premier confinement, la collecte d’archives de quarantaine en lien avec le patrimoine littéraire et théâtral belge francophone entreprise par les AML s’élève, à ce jour, à un peu plus de 700 entrées dans la base de données et se compose, majoritairement, d’archives numériques telles que des articles de presse, des manuscrits, des photographies, des vidéos, des fichiers sonores ou encore des affiches (vers un aperçu partiel).

C’est en mode confinées que les archivistes ont entrepris cette collecte qui s’est réalisée, d’une part, via une veille documentaire thématique du web et, d’autre part, via un appel au don d’archives créées durant le confinement. A cet appel, quelques auteurs se sont manifestés, citons, entre autres, Colette Nys-Mazure, Grégoire Polet, Laurent Demoulin, Caroline Tapernoux, Nicolas Ancion ou encore notre collègue et poète Maxime Coton.

Vignette : Le Mont des Arts durant le premier confinement, Bruxelles, avril 2020. Photo A. Piemme

Face au confinement, déconfinement et reconfinement, la culture s’est adaptée, s’est digitalisée, s’est réinventée en 2.0., en donnant naissance, par exemple, à des ateliers d’écriture en ligne ou à des podcasts. Elle s’est également invitée dans nos salons grâce à la diffusion de spectacles, de lectures de poésie ou d’entretiens sur des plateformes numériques ou des réseaux sociaux, parfois en direct. Elle est aussi entrée en résistance, avec l’occupation de salles de spectacle par le monde des arts de la scène, secteur fortement touché par les mesures sanitaires, sans oublier les cris d’alerte des artistes liés à la fragilité de leur statut. Notons aussi, l’élan de solidarité des poètes belges envers leurs concitoyens avec le projet Fleurs de funérailles visible sur le site du poète national Carl Norac ou encore l’appel à soutenir le monde culturel tel que la lettre d’amour d’Isabelle Wéry à l’attention des librairies indépendantes.

Une sélection de ces archives, accompagnée du témoignage de notre collègue et archiviste Dominique Dewind, sera accessible lors de l’exposition virtuelle, organisée par l’Association des Archivistes Francophones de Belgique (AAFB), dès le 18 mars, date anniversaire du confinement en Belgique.
LIEN VERS L'EXPOSITION EN LIGNE