ASP@sia

L'annuaire du Spectacle
2009-2010

Inventions

Soirée en 3 parties : BachUp ; Récitations ; La Jeune Fille et la Mort
  •  
  •  
  • Reprise le 27 septembre 2010
    Première le 1er mai 2008
  • (Co)production Compagnie José Besprosvany
    Aide Charleroi/Danses
  • voir aussi :
    représentations de la partie BachUp seule
    représentations de la partie Récitations seule
  • Danse
  • La rencontre d’une danseuse ayant un bagage classique et contemporain avec 3 interprètes More
    qui incarnent des écritures chorégraphiques et musicales actuelles et/où d’antan. Ces diverses rencontres soulèvent peut-être la question de ‘comment danser aujourd'hui’…

    BachUp
    Pièce pour deux danseurs, rencontre de la danse classique et la gestuelle hip-hop
    Dans la chorégraphie, la danseuse de formation classique intègre dans sa corporalité des techniques de hip-hop comme le waving et le poping. Des principes comme l’isolation des parties du corps et la transmission d’énergie comme une vague, tout en gardant la technique classique, permettent à la recherche chorégraphique d’explorer une gestuelle inédite.

    Récitations
    Pièce pour une danseuse et une chanteuse, rencontre de la danse et du chant contemporains
    La chorégraphie est une succession de tableaux. Les deux interprètes, évoluant dans un espace nu et vide, calquent leurs mouvements sur la partition et sur les émotions dégagées par la musique. Dans cet univers gestuel et scénique décalé, ironique et drôle, la danseuse et la chanteuse sont comme deux têtes pour un seul corps ; l’une s’exprimant par le mouvement et les gestes, l’autre par sa voix avec des points de rencontres entre elles (un regard, une intention, une énergie commune), comme si l’une était indispensable à l’autre. Leur interaction donne une nouvelle dimension théâtrale à cette musique extrêmement ‘corporelle’.

    La Jeune Fille et la Mort
    Pièce pour deux danseuses, rencontre de gestuelles évoquant deux époques éloignées
    La chorégraphie met en scène une jeune fille, belle, seule, et une très vieille danseuse qui, comme une ombre, représente la Mort. La jeune fille, qui veut être jeune, nouvelle, moderne, repousse et efface son passé. Elle devient alors peut-être déréglée, déconstruite, meurtrière….
  • Représentation(s)

    1 représentation le 27 septembre 2009
    Maison de la Culture Famenne-Ardenne, Marche-en-Famenne - Belgique

    6 représentations du 10 au 14 novembre 2009
    5 scolaires et 1 tout public
    Théâtre La montagne magique, Bruxelles - Belgique
    L'Art du mouvement et de la voix
    organisées en collaboration avec : La montagne magique

    2 représentations les 18 et 19 février 2010
    Centre Wallonie-Bruxelles, Paris - France
    On y Danse

    2 représentations les 10 et 11 mars 2010
    (BachUp et la Jeune Fille et la Mort)
    Maison de la Culture d'Arlon, Arlon - Belgique

chorégraphieJosé Besprosvany
musiqueJohann Sebastian Bach (BachUp : extraits des Partitas n° 1 et n° 2),
Georges Aperghis (Récitations),
Franz Schubert (La Jeune Fille et la Mort : quatuor n° 14)
  
interprétation (danse)Véronique Liévin,
Jean-Pierre Keclard (BachUp),
Bénédicte Davin (Récitations),
Blanche Aubrée (La Jeune Fille et la Mort)
interprétation (musique)Georges Aperghis (Récitations)
  
costumesBert Menzel
éclairageAlain Collet
photosLander Loeckx

photo Lander Loeckx


Lien(s)

- Référence(s) bibliographique(s) du texte de la pièce (catalogue AML) - si disponible(s)
- Référence(s) des photos et/ou captation(s) (catalogue AML) - si disponible(s)

Voir aussi documents papiers aux AML (presse, programme, affiches, etc.) pour les compagnies suivantes :

- Compagnie José Besprosvany

 

 

Map

© Copyright 2011 - Archives & Musée de la Littérature | All rights reserved