ASP@sia

L'annuaire du Spectacle
2010-2011

Au bord du gouffre

  •  
  •  
  • Première le 15 mars 2011
  • (Co)production when i'm good i'm very good but when i'm bad i'm better / Théâtre Les Tanneurs
    Soutien à la production Centre des Arts Scéniques / Communauté française - Service du Théâtre (C.A.P.T.) (aide à la création, 1ère session 2010)
    Aide Avec l’aide à la production de la Communauté française (Commission des arts numériques ). Avec le soutien de l'Agence Wallonie-Bruxelles Théâtre/Danse, La Bellone, Maison du Spectacle dans le cadre du Cycle des Monstrations, manège.mons/CECN, Centre National des Écritures du Spectacle - La Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, Montévidéo - créations contemporaines, théâtre, musique, écriture et Smartbe, Cie U-StructureNouvelle (France). Bourse résidence d’auteur 2010 - Communauté française - service de promotion des Lettres avec l’aide de WBT/D. Lauréate du programme « CulturesFrance Hors les Murs » 2010 aux Etats-Unis. Avec l’aimable collaboration de Cindy Carr, Sylvere Lotringer, Tom Rauffenbart, Marion Scemama, Laurence Viallet, la Fales Library et PPOW Gallery à New York.
  • Création après des présentations d'étapes de travail
  • Théâtre
  • Cyber-performance
    Personne n’est jamais prêt pour lire Au bord du gouffre. Il faut se More
    lancer. Se jeter. Faire le saut dans le vide. Saisir le mouvement et s’accrocher aux mots d’une écriture faite de blocs disparates et entremêlés qui se joue des souvenirs, du fantasme et des chimères. Il faut aussi se plonger dans le New York des années 80 où se jouent la liberté, l'abandon de soi et l'appartenance voulue, acceptée ou subie. Et les amours particulières avec en arrière fond l’épidémie du sida. Une telle errance ne peut que heurter le politique car chaque mouvement du corps est aussi mouvement de la pensée. David Wojnarowicz fait acte, acte politique libérateur et rompt avec la norme sociale pour mieux la mettre en exergue. Il reconquiert ainsi les espaces auxquels il n'avait pas accès. Il ouvre une brèche pour être dans son propre mouvement et l'habiter.
  • Représentation(s)

    5 représentations du 15 au 19 mars 2011
    Théâtre Les Tanneurs, Bruxelles - Belgique

auteurDavid Wojnarowicz
traductionLaurence Viallet (Editions Désordres - Le Serpent à plumes)
adaptation textuelleLucille Calmel
assistance dramaturgieJudith Ribardière
mise en scèneLucille Calmel
  
interprétationSébastien Lenthéric,
Mathias Varenne
  
scénographie performativeGaëtan Rusquet
assistance scénographie / plateauOctavie Piéron
création sonoreJean-François Blanquet
conseil en interactivitéThierry Coduys
conseil artistiqueMathias Beyler
artiste programmeurPhilippe Boisnard
production et diffusionSylvia Botella

Lien(s)

- Référence(s) bibliographique(s) du texte de la pièce (catalogue AML) - si disponible(s)
- Référence(s) des photos et/ou captation(s) (catalogue AML) - si disponible(s)

Voir aussi documents papiers aux AML (presse, programme, affiches, etc.) pour les compagnies suivantes :

- Centre des Arts Scéniques

- Communauté française - Service du Théâtre (C.A.P.T.)

- Théâtre Les Tanneurs

- when i'm good i'm very good but when i'm bad i'm better

 

 

Map

© Copyright 2011 - Archives & Musée de la Littérature | All rights reserved