ASP@sia

L'annuaire du Spectacle
2008-2009

This is not a love song

  •  
  •  
  • (Co)production Sofie Kokaj / Présages d'Innocence / Théâtre de la Balsamine
    Soutien à la production Communauté française - Service du Théâtre (C.A.P.T.) (aide à la création, 2ème session 2008)
    Aide Charleroi/Danses, La Raffinerie, association Présages d’Innocence
  • Spectacle musical
  • opéra postpunk

    "c’est un film. un film d’amour et de drogue. d’un autre temps. où More
    l’on croyait encore aux héros et aux héroïnes. où l’on avait dit qu’on changerait le monde. c’est une histoire intime. à la limite de l’obscène. où l’on pleure et gémit des je t’aime. c’est un défilé d’êtres proches et merveilleux. un monde quasi autarcique. une bande douce-amère. mi groupe de rock mi gang de rue. ce sont nos ritournelles favorites dans un transistor mélancolique. ce sont des syncopes, des ellipses. un vague revival d’on ne sait plus très bien quoi. c’est une géographie du présent. une amnésie complète. c’est un opéra post punk. c’est l’histoire d’une fiction amoureuse qui se joue dans la cruauté de l’instant. c’est une histoire dont on pourrait dire qu’elle est tellement réelle qu’elle ne signifie rien. c’est une histoire de rage sur fond d’ambiance reggae. c’est un long remix. c’est le remix distendu d’un très très vieux tube. c’est une provocation en bonne et due forme. c’est dire que la mauvaise part de nous-mêmes est essentielle dans la construction de notre humanité. c’est l’histoire de gens qui habitent ce monde. qui le regardent et qui l’aiment. c’est la pudeur des impudiques. c’est une histoire fabriquée dans le plaisir et l’intuition d’une délivrance. c’est une histoire de théâtre. c’est un contexte de réalité où la seule magie est la rencontre entre quelqu’un et quelqu’un d’autre. c’est un théâtre androgyne et cependant hypersexué. c’est un théâtre dont la porte sur le dehors est littéralement ouverte. c’est un théâtre du dehors. c’est la consécration de la fragilité contre tous les abus de pouvoir. c’est l’histoire d’un enfant qui veut jouer et qui ne sait pas qu’il / elle est déjà adulte et qu’il y a des règles du jeu dont il / elle fait déjà partie. c’est notre histoire. ne pas dire qu’il s’agit d’une chanson d’amour constitue notre dernière protection."

    Sofie Kokaj
  • Représentation(s)

    du 9 au 20 décembre 2008
    Théâtre de la Balsamine, Bruxelles (Schaerbeek) - Belgique

mise en scène et intervention scéniqueSofie Kokaj
assistanceElsa Martinez
  
interprétationJulien Jaillot,
Nicolas Luçon,
Pierre Megos,
Florence Minder,
Vincent Minne,
Sophie Sénécaut,
Anisia Uzeyman
  
scénographie et intervention scéniqueChristine Grégoire
montage et création d'imagesAnnick Vellut
composition musicale et intervention scéniqueKarim Barras
création lumièreNathalie Borlée

Lien(s)

- Référence(s) bibliographique(s) du texte de la pièce (catalogue AML) - si disponible(s)
- Référence(s) des photos et/ou captation(s) (catalogue AML) - si disponible(s)

Voir aussi documents papiers aux AML (presse, programme, affiches, etc.) pour les compagnies suivantes :

- Communauté française - Service du Théâtre (C.A.P.T.)

- Sofie Kokaj / Présages d'Innocence

- Théâtre de la Balsamine

 

 

Map

© Copyright 2011 - Archives & Musée de la Littérature | All rights reserved