Violence (2 trouvées)

Acheter

Balises : cahiers de poétique des Archives et Musée de la Littérature n°15-16 : Vérité et violence en art

sous la direction de Marc QUAGHEBEUR
Consacrée cette fois à la seule aire linguistique francophone, la nouvelle livraison de Balises emmène le lecteur du Vietnam aux Caraïbes, et du Liban au Rwanda, en passant par le Congo, la Belgique, la Suisse, la Tunisie, le Maroc ou le Burundi. Elle le plonge de même dans les séquelles de situations découlant de la colonisation, de l’esclavage ou de la Shoah, mais aussi de la guerre en Irak. Le théâtre et la poésie sont tout autant convoqués que la prose ou l’essai pour approcher ces situations, toujours historiques, mais dont certaines proviennent du quotidien, apparemment le plus ordinaire. Numéro composé de fictions et de réflexions, donc, mais aussi d’arts plastiques, Balises est heureux de révéler au public l’œuvre du plasticien vietnamien Pham Luc, qui fut aussi un combattant de la guerre menée victorieusement par son pays contre les États-Unis d’Amérique. Balises se réjouit tout autant de contribuer à la diffusion de l’œuvre du photographe tunisien Samy Snoussi, de l’artiste belgo-slovaque Maja Polackova ou du créateur antillais Ernest Breleur. Balises entend ainsi montrer comment la Littérature et l’Art se font et font violence dès lors qu’il s’agit de trouver sa propre voie dans les contradictions de l’Histoire et des dominations culturelles.
Acheter

Violence et vérité dans les littératures francophones : [entretiens retranscrits et textes issus des rencontres littéraires qui se sont tenues à Paris du 19 au 21 novembre 2008]

sous la direction de Marc QUAGHEBEUR ; ouverture Jean-Pol BARAS, avant-propos Marc QUAGHEBEUR
Douze livres, douze auteurs.
Au centre, donc, douze écritures, en paroles propres avec des facilitateurs. Au final, deux synthèses critiques.
Une formule originale pour accéder aux continents francophones, à leur autonomie comme à leur singularité. Ces témoignages concernent la Belgique ou la Suisse, l'Europe centrale, le Québec, le Congo et le Cameroun, les Antilles ou le Maghreb.
Les conflits israélo-arabes, les séquelles coloniales au Maghreb, l'occupation américaine en Irak, le 11 septembre 2001, la mémoire européenne d'après le génocide, les guerres interafricaines ou les situations postcoloniales dans les Caraïbes y sont évoqués, comme la violence des éléments ou celle de l'univers avec lequel l'homme contemporain tente de rompre.
Quelque chose donc qui est l'Histoire, et qui est plus que l'Histoire telle qu'elle prétend se raconter ou se considérer. Le propre de la littérature n'est-il pas d'y immerger le lecteur à partir de la mise en jeu d'une ou de plusieurs subjectivités ?
Les littératures francophones le laissent entrevoir tout particulièrement.