Colonisation (3 trouvées)

Acheter

Le ver est dans le fruit

Deuxième tome du diptyque romanesque d’Anselme Nindorera, Le ver est dans le fruit se déroule avant et durant le second conflit mondial. Le Burundi est soumis aux réquisitions de bétail opérées par la tutelle coloniale belge, qui ravive des césures antérieures au sein de la collectivité. Le roman relate la vie quotidienne de personnes ordinaires dans les collines pastorales, à l’écart des centres urbains issus de la colonisation. Ceux-ci, présents mais situés à distance du cœur de l’action, forment les espaces majeurs et symboliques de la christianisation, cet effet important de la défaite du Mwami Mwezi Gisabo et du silence supposé d’Imana. Dans le récit, elle est rendue palpable à travers tel ou tel couple, tel ou tel comportement lié au précepte d’amour du prochain qui heurte des réflexes ancestraux et ataviques, entraînant par exemple des problèmes de conscience face aux nécessités de la vengeance traditionnelle.
  • Archives et Musée de la Littérature - MEO, 2018
  • (coll. Papier blanc Encre noire)
  • 238 p.
  • ISBN : 978-2-87168-083-3
  • FICTION - Roman - Burundi - Colonisation - Belgique
  • Consultation possible sous la cote MLAC 20177
Acheter

Les tourments d'un roi

Premier tome du diptyque romanesque d’Anselme Nindorera, publié à Bujumbura en 1993 peu de temps avant la disparition de l’écrivain, Les Tourments d’un roi s’attache à la figure du dernier Mwami du Burundi ayant régné avant la colonisation allemande. Le souverain, qui avait repoussé avec succès les tentatives arabes de conquête, dut céder devant le puissant armement du IIe Reich, piégé de plus par la trahison des princes félons Maconco et Kirima. Malgré la déstabilisation de l’unité nationale et la disproportion des forces, Mwezi Gisabo opposa au futur colonisateur une résistance telle qu’elle suscita le respect de l’envahisseur. Celui-ci laissa au monarque vaincu quelques marges, dont le choix, via les Pères blancs d’Afrique, du français comme langue d’enseignement de la culture nouvelle.
Précis, rythmé, souvent haut en couleur, le récit de Nindorera expose les mille et une difficultés du règne de ce valeureux roi borgne qui ne put trouver, dans les ingrédients majeurs de sa culture, les moyens de s’opposer au triomphe de la technique.
  • Archives et Musée de la Littérature - MEO, 2018
  • (coll. Papier blanc Encre noire)
  • 255 p.
  • ISBN : 978-2-87168-082-6
  • FICTION - Roman - Burundi - Colonisation - Allemagne
  • Consultation possible sous la cote MLAC 20176
Acheter

L'homme de ma colline

Joseph CIMPAYE ; édition établie et commentée par GASANA NDOBA ; préface de Marc QUAGHEBEUR ; témoignages de Jean-Marie VAN BOL et d'Aloys RWIYEGURA ; postface de François CIMPAYE
Premier roman, resté inédit, de la littérature francophone du Burundi, L’homme de ma colline (1970) plonge son lecteur dans le "Ruanda-Urundi" colonial des années 30-40. On y découvre une civilisation rurale et une société coloniale en mutation, dont les contradictions s’inscrivent dans le destin tragique du héros, le jeune Benedikto. En butte aux tracasseries d’une hiérarchie locale corrompue, tyrannique et inféodée au colonisateur dont elle tire une prétendue légitimité, Benedikto, avec l’aide de sa famille, se débrouille comme il peut avant d’être obligé de fuir en Ouganda où l’attend un sort tragique. Une singulière lumière d’humanisme transcendant haines, lucre et prétention anime ces pages d’où se dégagent, dans une langue sans apprêt mais juste, quelques figures émouvantes.
  • Archives et Musée de la Littérature - MEO, 2013
  • (coll. Papier blanc Encre noire)
  • 154 p.
  • ISBN : 978-2-87168-068-0
  • FICTION - Roman - Burundi - Ruanda-Urundi - Colonisation
  • Consultation possible sous la cote MLA 27718