Si cette page ne s'affiche pas correctement, appuyer sur F5 (Refresh).

1 fiche trouvée pour A part moi, personne n'est mort

A part moi, personne n'est mort
livre
MLA 18352
149 p. ; 22 cm
2-85920-367-2
Français (version originale)
FICTION - Roman
Ces écrits proviennent d’un premier livre aujourd’hui épuisé, d’autres sont des textes de commande ou des inédits. Tous constituent un livre patiemment reconstitué par l’auteur, un condensé de son univers explosif et inquiétant, baroque et kafkaïen. Ce jeune homme, pourtant d’apparence fort paisible, colporte les histoires les plus horribles et les plus inquiétantes. Son monde sans pitié est celui de l’instabilité, d’une menace planant sur nos vies les plus ordinaires ou les plus loufoques. Très réalistes, ses textes possèdent toujours une faille révélant la folie du monde, un décalage onirique produisant un effet de vertige. Son humour noir, très noir, s’accommode parfaitement d’une société en déséquilibre qu’il ausculte d’un regard acéré et cruel. Le suicide, la guerre, le sexe, le racisme, la torture, la solitude… Thomas Gunzig aborde les sujets les plus délicats de façon frontale. Il appartient à cette génération née avec la télévision, baignée de cinéma américain, imbibée de jeux vidéo, imprégnée de science-fiction, victime d’une accélération foudroyante de l’information et d’une multiplication des signes. Thomas Gunzig écrit comme on zappe, au rythme effréné d’une imagination impudique et sans retenue. Certains voient déjà en lui une sorte d’écrivain culte, et si ses textes disent une violence parfois extrême, ceux-ci restent toujours au-delà de la complaisance et du cynisme. (www.lecastorastral.com)